.

Monde en poésie ce monde en vie au-delà des apparences. Un monde sensible à la croisée des arts. Notre humanité, nos humanités & La poésie plus fondamentale qu'une forme littéraire. Un élément vital « Une substance de vie » (ainsi la nomme Edgar Morin). Quelque chose d'autre coule dans nos veines, quelque chose qui ne demande qu'à être vu pour se dévoiler. Se dire en mots et en silence. Entre les mots les visages surgit soudain l'essence que l'on nomme poésie.

Voici venu cet amour-là, ce temps de la fête, celui de l’horizon fabuleux que dévoile la poésie. C’est l’heure ou Celle qui vient à pas légers, Jacques Réda, nous surprendre dans notre sommeil, donne au réveil sa plus vive lumière. La poésie ne saisit pas le réel comme tout le monde ! Elle en révèle sa complexité et toute sa saveur. Si elle dit que la terre est bleue comme une orange, il faut la croire et l’écouter encore nous dire Tu as toutes les joies solaires/ Tout le soleil sur la terre/ Sur les chemins de ta beauté, Paul Eluard, L’amour la poésie. Au fond, la poésie est une parole de liberté. Une belle aventure nous attend :

Suivre maintenant la voix du poème

Allons ! Voyageur inconnu viens avec moi !

Plus jamais tu ne te lasseras de ton voyage.

Walt Whitman, Chanson de la piste ouverte, Feuilles d’herbes.



Brigitte Maillard
extrait de A l'éveil du jour pages 129 130 Monde en poésie éditions

mercredi 4 mai 2016

Poèmes comme ça André Dhôtel










J'écris rien que pour retrouver
en quel lieu j'eus la révélation
parce que j'ai oublié ce lieu
ainsi que toute révélation.

Alors selon l'usage
je célèbre l'inconnu
pour tant bien que mal
assurer mon existence.

C'est l'utilité des fantômes
que de figurer ce qui
n' a jamais eu de figure
et se doit de naître au jour.




 André Dhôtel
Poèmes comme ça


Sur le site Esprits Nomades 



 Poèmes  comme ça  André Dhôtel

mardi 26 avril 2016

Une minute de danse par jour, Edmond Baudoin et Nadia Valori-Gauthier


Une minute de danse par jour - Rencontre n° 4/8 - Edmond Baudoin et Nadia Vadori-Gauthier - 07/1/16 from Nadia Vadori-Gauthier on Vimeo.


Nadia Valori-Gauthier poursuit sa merveilleuse création Une minute de danse par jour. Un projet pour répondre à cette question au soir du 7 janvier 2015, date de sa naissance : Que peut faire la danse aujourd’hui ? Avec en tête ce proverbe chinois "Goutte à goutte l’eau finit par transpercer la pierre"

Des minutes essentielles "pour ré-ouvrir les yeux vers l’autre." "Faire circuler la vie pour être ensemble autrement". "Et c’est la beauté qui vient" souffle Edmond Baudoin dont la main trace sur la feuille ce mouvement épuré de la danse.
Une si belle rencontre à découvrir. 


Une minute de danse par jour, Edmond Baudoin et Nadia Valori-Gauthier

dimanche 24 avril 2016

Délires de Livres Livres objets Livres d'artistes

 L'arbre cache la forêt Isabelle Rosenberg
                   L'arbre cache la forêt Isabelle Rosenberg

Réminiscences Denise Pelletier Textes Brigitte Maillard
Réminiscences Denise Pelletier Textes Brigitte Maillard
Dans branches du temps Hélène Baumel
Dans branches du temps Hélène Baumel

Vertige Monique Gosselin
Vertige Monique Gosselin



Traversée dans les paysages de livres objets Livres d’artiste avec Délires de Livres
Une expo à découvrir jusqu’au 22 mai à La Lanterne à Rambouillet.
Ses créateurs Chantal et Philippe Leibenguth  ont invité plus de 70 artistes à les rejoindre pour cet événement. 
Une diversité de qualité. Intime, secret, fantaisiste, délirant - toujours généreux – les livres s’ouvrent…  
L’installation facilite la libre circulation des énergies. Entre les œuvres et nous, le dialogue se crée.
De belles émotions naissent
Une expo à vivre !
Photos Brigitte Maillard clic pour agrandir



Photos à découvrir sur le site Facebook de Chantal Leibenguht

Délires de Livres Livres objets Livres d'artistes