mercredi 5 décembre 2012

Journal du Réel gravé sur un bâton, Michel Jourdan





J'ai l'impression d'être au creux du jour. Mon corps réfugié dans l'arbre regarde ce monde. J'ai alors les mains dans la terre et je me régale de toutes ses saveurs.

Michel Jourdan dans ce livre Journal du réel gravé sur le bâton nous donne " vingt ans de pratique de la notation " de sa vie "d'ermite migrateur" comme il s'appelle lui même. C'est unique.

Yves Bonnefoy a préfacé cet ouvrage déjà paru en 91 et réédité en 2003 aux Éditions du Rocher.

" ...écrire il le fait en marchant ou en travaillant son arpent de terre ingrate et de ciel, 
par bribes d'observation qui raniment, dans quelques mots rassemblés, tisons de notre absolu, la flamme du monde"

Les mots de Michel Jourdan sont précis, ils semblent nous délivrer du poids de notre langage, de nos pensées comme de nos certitudes. Aucun jeu avec les mots, aucun esthétisme...C'est " la chose" qui s'affirme bien avant la langue. Ce sont de courts poèmes d'influence extrême-orientale dont Yves Bonnefoy dit qu'il voit là, une possible renaissance du poétique.

"... Eh bien, en cette profondeur les mots échappent donc 
à la mainmise du conceptuel, ils restent ainsi en rapport 
avec la réalité en son infini, ils peuvent exprimer et favoriser
les désirs dont l’objet fait corps avec un moment et un lieu.
Cette part obscure de notre parole est notre réserve de réalité,
notre source. Et elle nous est accessible parce que 
– c’est cela, la poésie – elle affleure dans chaque mot.
Écouter un mot, en effet, un mot et non une phrase,
et c’est, encore un instant, l’entendre avant que ne s’y déploient 
les articulations du concept. Une voie s’entrouvre."
Yves Bonnefoy - Cahier Yves Bonnefoy - L’Herne - 2010
(Texte croisé sur le site Poezibao )

La notion de création artistique est dépassée. On est face avant tout à une quête spirituelle authentique que chaque mot laisse transparaître. C'est simplement la vie
de Michel Jourdan qui demande à se formuler ainsi.

Sur le site des éditions Arfuyen présentation (bio et extraits) du tout nouveau livre de Michel Jourdan 

Sur Monde en poésie notes de lecture janvier 2012 sur Bouteilles à la mer d'un ermite migrateur



 - Ce message, réactualisé, est paru en 05 2010 sur ce site -


Journal du Réel gravé sur un bâton, Michel Jourdan



Brigitte Maillard


11 commentaires:

  1. Je note cet auteur et trouverai-je peut -être dans cette bouteille un écho ....???

    RépondreSupprimer
  2. oui peut-être dans la divine bouteille Arlette...
    belle journée

    RépondreSupprimer
  3. Happy New Year[url=http://ksnfjsuglad.com/],[/url] everyone! :)

    RépondreSupprimer
  4. Nous sommes un groupe de bénévoles et de départ d'une initiative nouvelle dans une communauté. Votre blog nous a fourni des informations précieuses pour travailler. Vous avez fait un merveilleux travail!

    RépondreSupprimer
  5. Et bien votre commentaire me réjouit profondément, c'est tout ce que je peux désirer... merci pour ces mots et tous mes voeux vous accompagnent pour votre projet

    RépondreSupprimer
  6. Je vous imagine bien en reine des neiges, sage dame aux apparences de petite fille, ce texte si frais est fait pour vous!

    RépondreSupprimer
  7. C'est un bien joli conte Orfeenix la Reine des Neiges d'Andersen, je viens de le relire!

    RépondreSupprimer
  8. Magnifique poème, un cru du terroir à savourer! Merci chère Brigitte de nous faire découvrir ces poèmes simples mais tellement éloquents,j'allais dire humains, trop humains même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh c'est bien dit ça Bizak, " trop humain "
      quand on songe aux Temps modernes...

      Supprimer
  9. Effectivement, de belles influences japonaises et chinoises ici.
    Des haïkus modernes pour un moment plein de légèreté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue Olivier et ravie de partager aussi avec vous cette écriture de Michel Jourdan

      Supprimer