lundi 28 mars 2011

Le temps se lève

De tout je fais un endroit de mon coeur
De rien je fais ce pas vers le monde
Un pas solitaire
Pris sous la cendre
La poésie est à pied d'oeuvre sous les nuées
Elle garde l'espace en toute clarté
Un peu d'aurore boréale
À l'adresse du vent
Sur la main l'oiseau envolé
Sur la beauté regard permanent

©B Maillard
Clic sur les photos pour les agrandir

Extrait de La simple évidence de la beauté paru en juin 2011 éditions - Atlantica http://www.brigittemaillard.net/