vendredi 21 septembre 2012

Bang Hai Ja, "Matière-Lumière", art abstrait

capture d'écran / Site Palais Bénédictine

Bang Hai Ja, artiste peintre et poète coréenne vit en France depuis 1961.
Ici Aube, une  peinture sur papier, avec la terre ocre de Provence et des pigments naturels,
comme une lumière née de la lumière...c'est d'une grande beauté
« Bang Hai-Ja ne peint pas la nature mais l’espace, le signe, la tache, l’éclair, 
le cri qui deviennent par une sorte de magie visionnaire, éclaboussures de lumière,
frissons d’astres, sismographies d’appels, de rumeurs. Les suggestions et les vibrations
d’un cosmos imaginé. L’émotion se cristallise en elles, ouvre un chemin vers l’infini »,
 écrit Pierre Cabanne ( critique d'art, journaliste et écrivain français)

« La lumière peint avec moi, elle devient mon cœur, je deviens lumière. 

Toutes les deux nous entrons dans le tableau »
 Bang Hai Ja

"D'où vient cette lumière

Dans l'atelier
Elle naît au centre de mon coeur
Monte du profond de la matière
De la pénombre du monde intérieur
Lentement
Toutes les lumières s'avivent
Se répandent
Inondent l'univers
L'oeil du coeur s'ouvre
Surgit l'image cachée "

Ce poème est extrait du site de l'artiste
site de l'artiste Bang Hai Ja

Bang Hai Ja, "Matière-Lumière", art abstrait


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire