mardi 7 juin 2011

Zilda, Street Art


"Žilda détruit ses toiles en 2006. Il choisit de perturber le rapport officiel 
entre l'art et la vie en s'exprimant à même les murs. »
PhaëthonAcrylic & posca on paper - PARIS




Zilda fait irruption. Il ré-ouvre l’imaginaire, arrête instantanément le coeur …
Installée dans la rue après un travail en atelier, la peinture se trouve un nouvel espace




Atra Bilis [in situ] - TOULOUSE
Site de Zilda, un vrai beau voyage, bizarre..." le beau est toujours bizarre "
  Zilda invité du Festival Etonnants Voyageurs 2011


....................................................................................................................................................................

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire