vendredi 4 novembre 2011

Rilke, Laurent Terzieff, Le premier mot d'un vers



Laurent Terzieff lit un extrait de Les Cahiers de Malte Laurids Brigge de Rainer Maria Rilke


"Voué depuis toujours à percer le mystère de son existence, l'homme, dans l'éveil de sa conscience, a inventé peut-être avant toute chose la poésie. La poésie fait parole de ce qui avant elle ne l'était pas et par elle le devient. parole de ce qui sans elle et par elle ne saurait être dit. Personnellement je ne la considère pas comme un supplément d'âme, mais comme l'expression même de la vie. Elle constitue une ouverture vers cette face invisible du monde qui nous relie à tout et à tous, qui réconcilie toutes choses, même les contraires, jusqu'à nous faire entendre le silence des mots, jusqu'à réconcilier nos rêves de la nuit et le rêve éveillé de nos journées. C'est ainsi que le poète prend le pari de mettre en mots ce qui relève de l'indicible..." (Laurent Terzieff, 9 février 2010).


Transmission Floréal Melgar acteur d'un lieu au coeur de la chanson française, le Forum Léo Ferré

2 commentaires:

  1. C'est sublime
    Je me souviens, dans ma jeunesse, aller au cinéma, moi l'ai en horreur, lorsque Laurent Terzieff était à l'affiche.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Caphadock, je suis bien d'accord!

    En cliquant sur le lien Laurent Terzieff, accès à un très bel article de la revue en ligne Esprit Nomades

    RépondreSupprimer