vendredi 6 décembre 2013

Nelson Mandela, Ingrid Jonker, Poésies




" Elle était à la fois poète et sud africaine, alors que le désespoir régnait elle a célébré l'espérance face à la mort, elle a clamé la beauté de la vie" Nelson Mandela 1994


Ingrid Jonker  1963 - 1965
Fait face à son destin tragiquement, elle se suicide à l'âge de 32 ans.
"She was both an african and een afrikaner" dit d'elle Nelson Mandela
qui le jour de son investiture en 1994, lut ce poème de la poétesse Ingrid Jonker.

Elle était à la fois poèt et sud-afriane
iscours de Nelson Mandel
au parleme sud-africain en 1994


Sa traduction est présentée par Les éditions le Thé des écrivains qui publie à l'occasion de la sortie du film" Ingrid Jonker"  de Paula van der Ost, le 22 février, un recueil de poèmes illustré par Frédéric Boulleaux.
L'enfant abattu par des soldats à Nyanga

Ce poème bouleversant est une saisie immédiate d'une réalité vécue par Ingrid Jonker. Une scène violente: Ingrid assiste impuissante à la mort d'un enfant tué par balle dans les bras de sa mère.
C'est à Nyanga, en Afrique du sud en plein Apartheid, nous sommes en 1960.
....................

L'enfant n'est pas mort
l'enfant lève les poings contre sa mère
qui crie Afrika ! crie l'odeur
de la liberté et du veld
dans les ghettos du coeur cerné


L'enfant lève les poings contre son père
dans la marche des générations
qui crie Afrika ! crie l'odeur
de la justice et du sang
dans les rues de sa fierté armée

L'enfant n'est pas mort ni à Langa ni à Nyanga
ni à Orlando ni à Shaperville
ni au commissariat de Philippi
où il gît une balle dans la tête


L'enfant est l'ombre noire des soldats
en faction avec des fusils blindés et des matraques
l'enfant est de toutes les assemblées de toutes les lois
l'enfant regarde par les fenêtres des maisons et dans le coeur des mères
l'enfant qui voulait simplement jouer au soleil à Nyanga est partout
l'enfant devenu homme arpente toute l'Afrique
l'enfant devenu géant voyage dans le monde entier

Sans laissez-passer


.............
Quelle ardeur dans ce poème! C'est toute la vie passionnée d'Ingrid Jonker
qui s'y retrouve.Elle nous entraîne avec lui jusqu'au "laissez-passer",
point d'orgue de la liberté. Profonde célébration de la vie.
bm

" Elle était à la fois poète et sud africaine, alors que le désespoir régnait elle a célébré l'espérance face à la mort, elle a clamé la beauté de la vie" Nelson Mandela 1994

message paru en février 2012 et réactualisé ce jour

Brigitte Maillard

Nelson Mandela, Ingrid Jonker, Poésies

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire