mercredi 8 février 2012

Rabindranath Tagore, La dernière moisson

La dernière moisson - exposition au Petit Palais jusqu'au 11 mars 2012 -
dessins de Rabindranath Tagore ( 1861 - 1941 )


C’est formidable d’approcher ces 85 dessins lumineux choisis parmi les 2500 réalisés par Tagore dès l’âge de 67 ans. Une peinture instinctive et tendre, fortement colorée, d’où surgissent paysages et visages, êtres hybrides, lignes et arabesques … Tagore en poète dessinait sur ses manuscrits. 
Sa peinture vient de là, de ses " ratures " qui le " dérangeaient " et qu’ils travaillaient comme des enluminures .« J’essaie de faire danser mes ratures… de transformer l’amas confus en ornement. Ceci a été mon apprentissage inconscient du dessin »
Alors  se crée sa " dernière moisson ", ce sont parfois de drôles d’oiseaux, pénétrés de l’énergie du vivant. Des visages mystérieux et des regards. Ce regard. Qui est la poésie même du monde. Tagore, c’est la conviction que la sagesse vient du cœur. "Ma religion est une religion de poète. Tout ce que je ressens vient de ma vision et non de mon savoir".


sans titre - collection Rabindra Bhavana
  sans titre - collection Rabindra Bhavana      


émission France Culture, Une vie une oeuvre, le 11 février 2012
voir aussi Rabindranath Tagore, Poète
............................................

6 commentaires:

  1. "Faire danser mes ratures "..... magnifique !! et si c'était aussi à faire dans la vie ??

    RépondreSupprimer
  2. « Ma vanité de poète meurt de honte à ta vue. Ô Maître-Poète ! je me suis assis à tes pieds. Que seulement je fasse de ma vie une chose simple et droite, pareille à une flûte de roseau que tu puisses emplir de musique. » Tagore

    RépondreSupprimer
  3. la simplicité, c'est tout l'art d'une vie...merci Caphadock
    savez-vous de quel texte est extrait cette phrase?

    RépondreSupprimer
  4. Gitanjali offrande lyrique chant VII
    Bouquin traduit par André Gide (une mine d'or)

    RépondreSupprimer