mardi 6 novembre 2012

17è Festival International de Poésie, Saint-Martin-d'Hères


C'est "sous le signe de la main" que la ville de Saint-Martin-d'Hères devenue cette année Ville en poésie
 [ un label de reconnaissance attribué par Le Printemps des poètes
fête son 17ème Festival International  de Poésie. Il s'animera pendant un mois dans la ville et sa région  et sera un regard " vers la belle diversité de la poésie contemporaine":" Une poésie à dire, chanter, murmurer, mettre en musique, slamer, clamer et partager"
Au coin de la rue et parmi les hommes, elle viendra à notre rencontre. Ateliers, soirées chansons, tables rondes, lectures, expositions se dérouleront du jeudi 8 novembre au samedi 15 décembre. De nombreux artistes et poètes, éditeurs seront là pour cette grande fête poétique. 
Le programme est en téléchargement sur le site de La Maison de la  Poésie 
Rhones -Alpes organisatrice de cet évènement dont Robin Renucci est  le parrain.

"« Je ne fais pas de différence entre un poème
et une poignée de mains »
Ce que disent ces vers de Paul Celan recèle pour une bonne part le sens de
notre festival et des actions quotidiennes menées par la Maison de la poésie
Rhône-Alpes, par son ouverture au monde, elle se veut au coeur de l'aventure
humaine tout en restant attachée à l'exigence de la langue(...)"  

Brigitte Daïan, présidente de la Maison de la poésie Rhônes-Alpes 
 
La revue Bacchanales éditée par la Maison de la Poésie sera l'une des pierres d'angle de cette  ré-union autour de la poésie. 71 auteurs contemporains y ont participé. 

Une exploration du thème  de la main mis en image par l'artiste Ernest PIGNON-ERNEST
Bacchanales « À pleines mains » n° 48, novembre 2012

 17ème Festival International  de Poésie, Saint-Martin-d'Hères


Brigitte Maillard



4 commentaires:

  1. A défaut de participer, je vous serre bien chaleureusement la main à distance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Orfeenix main serrée et de là-bas, je vous ferai signe!
      Merci et au retour je vous raconte ce temps de "l'heure bleue"

      Supprimer
  2. Je n'aurais malheureusement pas ce plaisir de faire le déplacement en France pour assister au moins pour quelques jours à ce festival, vu les lenteurs pour obtenir un visa! J'ai beaucoup de respect pour ce grand artiste qu'est:Ernest PIGNON ERNEST, grand ami des causes justes et un de ceux qui pronnent un rapprochement entre nos deux sociétés et une meilleure lecture de l'histoire entre nos deux pays, loin des faux clichés en vue d'apaiser les relations et surtout les enrichir!
    Je te souhaite une bonne participation et beaucoup de bonheur, chère Brigitte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Bizak je pense que tu parles du travail de Ernest Pignon Ernest autour de Maurice Audin à Alger ? (Pour nos lecteurs: http://www.pignon-ernest.com/p/audin.html )
      oui j'aime énormément son travail "; "avec lui l'art surgit où on ne l'attend pas, quelque part à quelque carrefour" Dubuffet
      Le livre "Face aux murs" et édité en 2010 retrace son parcours en images avec des regards croisés d'auteurs, c'est superbe.
      Grand Merci pour le bonheur, Bizak!
      et pour la participation dés mon retour ici je vous la conterai:)

      Supprimer