samedi 10 novembre 2012

Annick Cisaruk, Léo Ferré l'âge d'or


Nous aurons du pain
Doré comme les filles
Sous les soleils d'or
Nous aurons du vin,
De celui qui pétille
Même quand il dort
Nous aurons du sang
Dedans nos veines blanches
Et le plus souvent
Lundi sera dimanche
Mais notre âge alors
Sera l'âge d'or

Nous aurons des lits
Creusés comme des filles
Dans le sable fin
Nous aurons des fruits
Les mêmes qu'on grapille
Dans le champ voisin
Nous aurons, bien sûr
Dedans nos maisons blêmes
Tous les becs d'azur
Qui là-haut se promènent
Mais notre âge alors
Sera l'âge d'or

Nous aurons la mer
A deux pas de l'étoile
Les jours de grand vent
Nous aurons l'hiver
Avec une cigale
Dans ses cheveux blancs
Nous aurons l'amour
Dedans tous nos problèmes
Et tous les discours
Finiront par je t'aime
Vienne vienne alors
Vienne l'âge d'or


"Léo Ferré, l'âge d'or" Annick Cisaruk chante Ferré accompagnée à l'accordéon par David Venitucci les lundis 29 octobre, 5, 12 et 26 novembre à 20h précise au CONNETABLE, 55 rue des archives-Paris 75003-Réservation indispensable au 01 82 01 65 99 (prix libre)

5 commentaires:

  1. Un véritable poète ! Merci de la (re)découverte !

    RépondreSupprimer
  2. Voilà qui est intéressant! Je vais tâcher de me libérer!

    RépondreSupprimer
  3. Libérons-nous Orfeenix!

    oui Olivier et interprété magnifiquement par Annick Cisaruk
    avec douceur et force

    RépondreSupprimer
  4. Merveilleuse chanson de Férré avec une aussi belle voix d'Annick cisaruk que je découvre aujourd'hui! Merci brigitte!

    RépondreSupprimer