dimanche 2 décembre 2012

Langue des signes & Poésie



Ce 17ème Festival International orchestré par la Maison Poésie Rhônes-Alpes ouvre, entre tous les acteurs de ces rencontres, un nouvel espace de création. Placé cette année " sous le signe de la main" découvrir le programme ce festival est le premier à être traduit pendant toute sa durée en langue des signes. Un défi incroyable quand on songe à toutes nos paroles ! Une traduction simultanée, non-stop et bien souvent improvisée. Tables rondes, lectures, chansons, pièce de théâtre se voient saisies à bras le corps. Bravo aux interprètes. Et c'est enthousiaste que nous assistons au concert exceptionnel de la chorale " Chants-Signes "de l’association UniverSignes. 
La langue des signes est une langue à part entière.


Brigitte Baumié en lien avec La maison de la Poésie Rhônes-Alpes, Brigitte Daïan et toute son équipe, est au cœur de ce travail. "Auteure et musicienne - en perte d’audition depuis une décennie – elle oeuvre au sein de l’association Arts Résonances avec des artistes sourds à la traduction de la poésie en langue des signes". C’est au festival Voix Vives en 2011 que son travail a été présenté. La poésie chez les sourds n’est pas culturel. L’éducation ayant été focalisée sur l’oralisation, l’accès au français a été délaissé et tout est à découvrir…


" (…) Notre action vise, en définitive, sur la base de la poésie contemporaine, à briser la barrière entre sourds et entendants, à créer une « envie de bilinguisme » français/LSF, à faire connaître la culture sourde en la décloisonnant, en l’ouvrant à la littérature française, en aidant des créateurs en LSF à faire connaître leur travail.
Nous avons choisi la poésie contemporaine pour deux raisons fondamentales : nous sommes poètes vivants, en plein travail de création depuis de nombreuses années, et nous savons que si tout le monde n’est pas poète, chacun est sensible à l’émotion poétique à un moment ou à un autre, qu’il soit sourd ou entendant. C’est une constante humaine. " Extrait de présentation du site Art Résonances



Clic sur l'image
Voici un poème créé en langue des signes par l’artiste Levent  Beskardes et présenté dans le livre/revue Bacchanales n°48, A pleines mains paru en novembre 2012 & qui recueille les textes de 71 Poètes. 
Il s’agit, avec ce poème là, de la Retranscription visuelle suivi de la traduction réalisée par plusieurs poètes dont Brigitte Baumié, J.Carlos Carreras, Guillaume Gigleux et Michel Thion. J'ai choisi de vous présenter cet extrait car il m'a tout de suite saisie; il parle de lui même et reflète l'un des multiples aspects du travail Langue des signes et de la poésie






Levent Beskardes sur la scène de L'Heure bleue

Pour terminer voici le poème Légendes des légendes de Nazim Hikmet dit par Levent Beskardes


 


Brigitte Maillard

Langue des signes, Poésie



2 commentaires:

  1. Brigitte,c'est une merveille....Ces poèmes en langue des signes;La gestuelle est magnifique et est à elle seule poétique."Dansevibrer,voltevire..." superbe....
    Et j'avoue que j'ai été touchée aux larmes par Légendes des Légendes.....
    Merci pour cette découverte....

    RépondreSupprimer
  2. oui Fabienne et ton enthousiasme:) fait plaisir! merci de le partager!

    RépondreSupprimer