dimanche 6 janvier 2013

Vimala Thakar, L'Ombre du Silence















La passion est la plante

qui pousse sans racines.

La passion est la flamme

qui brûle sans fumée.



La passion est soleil,

sans ombre ni lumière

La passion est le jour

sans nuit ni lendemain.



La passion est l’amour

au-delà de l'amant et de l'objet aimé

La passion est l’extase

au-delà de l'esprit et de ses pensées



La passion est passion

pas de mots pour la peindre

La passion est passion

rien n'en donne la forme



La passion est vie

et la vie est passion,

si seulement nous voyons la beauté

que la mort nous apporte.





L'Ombre du Silence, poèmes traduits de l'anglais et présentés par Alain Porte 
Editions Signatura, mai 2011  - Site des Editions Signatura
ici le poème Passion pages 81 et 82, poème écrit entre 1961 et 1964.


Vimala Takhar ( 1923 - 1999 ) est messagère indienne de la spiritualité.
Ses textes écrits sous une forte impulsion intérieure, révèlent son expérience divine. Ses mots sont puissants, sa parole vivante.




Site  Vimala Takhar créé par créé par Patrick Delhumeau avec le soutien des
« amis de Vimala Thakar », biographie, bibliographie et textes y sont donnés
dans leur intégralité

 

bm

 

Vimala Thakar, L'Ombre du Silence




5 commentaires:

  1. La passion est donc déraison! Son origine n'est pas l'esprit mais l'âme! Voilà pourquoi on naît ou on devient poète, on pense avec son âme!
    Beau poème de Vimala Takhar. "L'ombre du silence", quel subjuguant titre pour la passion!
    Bonne soirée Brigitte.

    RépondreSupprimer
  2. Merci, chère Brigitte, tu me fais découvrir cette poétesse. J'ai bien aimé cette rencontre, dans ses vers entre la sagesse millénaire, la sobriété du verbe et la profondeur des sens.Que de spiritualité et de méditation, dans ce sublime poème!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Bizak et Mokhtar! Oui je voulais un texte puissant pour accompagner
    ce début d'année sous le signe de la passion et de la vie.

    RépondreSupprimer
  4. La sensibilité indienne, quelle intéressante découverte!Chaque mot semble peser pour se mettre au service de la philosophie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui Orfeenix et je pense aussi à Sri Aurobindo, Khrisnamurti, Satprem... des lectures si profondes

      Supprimer