mercredi 25 décembre 2013

Poésie du vivant, Une mer d'écume

Une mer d'écume
©Brigitte Maillard


 
Message  paru en février 2013 et réactualisé ce jour


11 commentaires:

  1. Ecumes, lait de mer! Mer-mère! Qu'elle allaite nos rêves et nos voyages!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voilà Mokhtar le début du poème de la mer!

      Supprimer
  2. Voici, chère Brigitte, tout le poème qui me fut inspiré- toute ma gratitude- par ta sublime photo de Saint-Guénolé!


    Mer-Mère

    Ecumes, lait de mer!
    Mer-Mère!
    Qu'elle allaite nos rêves et nos voyages!

    Qu'elle nous prenne,
    Poissons ailés de nos souvenirs,
    De nos belles errances,
    De nos transes confondues
    Dans les tourbillons de nos danses,
    Sur la fièvre des vagues qui nous enfantent,
    Dans nos migrations,
    Qu'elle nous apprenne à nous raconter,
    A nous rencontrer,
    A nous prendre,
    A nous surprendre,
    A nous suspendre
    Dans les profondeurs de nos rêves
    Qui nous disent toutes ces houles
    Qui nous bercent
    Et toutes ces îles qui nous dansent
    Jusqu'aux rivages des étoiles lactées
    Qui s'allument d'un feu premier nourricier.
    Qu'il enflamme nos âmes
    En lames d'espérances!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh bien!!! je m'incline:)cher Mokhtar, en si peu de temps,
      c'est moi qui te remercie pour la beauté de ton inspiration

      Supprimer
  3. Merci de ton appréciation, chère Brigitte. Rappelle-toi, tu dis toujours que nous nous complétons, comme un choeur, nous autres poètes et artistes, en général. L'art est une osmose continue. On s'inspire mutuellement; moi, j'ai créé un verbe"s'enspirer!" pour exprimer cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne me souviens pas d'avoir évoqué cela Mokhtar en ces termes et je ne saurais dire aujourd'hui si l'art est une " osmose continue"!
      je sais surtout que la voie d'accès à l'inspiration, au sens même de la vie, est plus qu'escarpé pour parvenir à y comprendre et ressentir quelque chose:)

      Supprimer
    2. Chère Brigitte, "Osmose continue" c'est ma formulation de ce que j'ai cru lire dans "les livres d'artistes, L3V " que tu as réalisés avec d'autres artistes. Je crois y avoir décelé une inspiration entre le graphique-pictural et tes poèmes.
      Par ailleurs,je suis tout à fait d'accord avec toi concernant le chemin escarpé de l'inspiration.

      Supprimer
  4. On dit qu'après 40 ans on est responsable de sa gueule ! Le votre reflète la joie et l'ouverture aux autres.
    La mer est notre mère c'est de là que nous venons, elle restera nourricière tant que nous la respecterons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jeanmi pour votre regard et ce partage auprès de la mer

      Supprimer
  5. Et à part contempler l' écume des jours ou nourrir votre âme de la parole et la beauté, êtes vous parfois médiocre? Je ne le pense pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah Orfeenix mais si!!! quand je ne sais plus d'où vient le vent:)

      Supprimer