samedi 2 juillet 2016

Poésie du vivant, L'arbre bleu, Alechinsky, Yves Bonnefoy

L'arbre bleu Alechinsky Yves Bonnefoy
clic pour agrandir




Passant,
regarde ce grand arbre
et à travers lui
il peut suffire.

Car même déchiré, souillé,
l'arbre des rues,
c'est toute la nature,
tout le ciel,
l'oiseau s'y pose,
le vent y bouge, le soleil
y dit le même espoir malgré
la mort.

Philosophe,
as-tu chance d'avoir l'arbre
dans ta rue,
tes pensées seront moins ardues,
tes yeux plus libres,
tes mains plus désireuses
de moins de nuit.



Yves Bonnefoy La longue chaîne de l'ancre Mercure de France 



C’est rue Descartes à Paris, qu’en levant les yeux on voit apparaitre cet arbre bleu, peinture murale créée en 2000 par l’artiste  Pierre Alechinsky, arbre des rues accompagné d’un poème d’Yves Bonnefoy.
Merveilleux tableau associé au poème qui s'offre à notre surprise, il m'émerveille toujours.
( message paru en 2013 réactualisé ce jour) 

Découvrir : Interview réalisé en 2014 par Sophie Nauleau sur France Culture 
Yves Bonnefoy lit son poème "La Maison Natale" sur You tube 
Cet article de Gilles Pressnitzer sur Esprits Nomades (un excellent site) Poésie, la bataille d'une vie :

Ainsi commence l' article "Comme un arbre qui monte la garde, Yves Bonnefoy se tient à l’orée des mots. Sa voix est une forêt qui grandit et recouvre les lettres françaises. Sa parole est le vent qui bruit et qui veille. Il a tenté de transcrire les pas sur la neige, d’y inscrire ses pas, de mettre des mots sur le ciel illusoire. Par une écriture la plus blanche possible, il tente qu’il fasse clair entre les mots(...)" Gil Pressnitzer 





 

Poésie du vivant, L'arbre bleu, Alechinsky, Yves Bonnefoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire