mercredi 14 octobre 2015

Gilles Baudry, poésie, Demeure le veilleur

message paru en janvier 2013/2014 réactualisé ce jour



Gilles Baudry demeure le veilleur




Sans autre solitude
que la fidélité

demeure le veilleur
penché sur l’horizon de la promesse

le ciel posé à même la pensée
larmes couleurs de perle

goutte à goutte la lampe
distille sa rosée

la page quitte sa voix blanche
et dans la nuit

la transparente atteint
sa note la plus pure





Simple miracle d’être là
avec le livre ouvert de ses mains vides
regard tourné
vers le dedans

la voix bleu nuit
qui porte en elle tout l’embrasement
de la brisure

l’écriture arrachée
à l’invisible

et tout ce qu’ensemence le silence






A la flamme transie
d’une lampe d’ébène

chargée de nuits
bruissantes d’astres

l’âme devient
ce qu’elle écoute

seul attendre
illumine

ma part

est de veiller






extraits pages 13, 15, 48
Demeure le veilleur Gilles Baudry, juin 2013, Ed ad Solem

Gilles Baudry sur France Culture émission du 26 avril 2013 


Gilles Baudry est un poète breton, né en 1948. Il est moine à l'Abbaye de Landévennec.


 

Gilles Baudry, poésie, Demeure le veilleur

5 commentaires:

  1. Brigitte, Merci pour ce moment de "plenitudo", j'ai lu ces passages de "Demeurer le Veilleur" et écouté avec un énorme plaisir l'émission de France Culture du 26 avril 2013.
    Je suis un admiratif de l'oeuvre de Gilles Baudry. Superbe

    RépondreSupprimer
  2. J'adore ces mots qui flottent comme une brise parfumée ,
    "L'âme devient ce qu'elle écoute"
    Merci Merci Brigitte pour cet enchantement

    RépondreSupprimer
  3. Quelle poésie de la prière...
    merci Arlette et Serge pour ces mots posés ici
    à très bientôt

    RépondreSupprimer
  4. Comme c' est consolant un veilleur bienveillant , phare de nos tempêtes intérieures!

    RépondreSupprimer
  5. Merci Orfeenix oui ce bienveillant qui nous aide à nous tenir vivant

    RépondreSupprimer