samedi 1 février 2014

Paul Quéré, Poèmes celtaoïstes, Les rendez-vous de Max

Paul Quéré


« Tu me demandes
ce que j’entends par
celtaoïsme

Ma réponse est
voici une feuille blanche
A toi de l’habiter »



Paul Quéré 1931-1993 peintre et poète,
une quête intense qui découvre


" un espace
courant à sa perte
géographique "




" L’être mais aussi la pensée
sauvage
Arbre rilkéen
racines dans le ciel.

Ce n’est pas le monde
à l’envers
mais la tête
réconciliée avec le sang."




«  Dans la confrontation avec le réel et le paysage, réduit à l’essentiel, à sa nudité géologique
et aux éléments, il trouva l’énergie et la substance poétique qu’il attendait et s’accordant
 au rythme du mouvement des marées devint le poêtre d’une géographie où l’esprit du tao
s’est uni à la matière celtique » extrait préface de Marie -Josée Christien



Ses textes - édités par les Editions Sauvages – et présentés dans ce recueil qui vient de paraitre 
Poèmes celtaoïstes ont été choisis par Marie-Josée Christien. Postface Bruno Geneste.
Ils seront lus, par ses amis et poètes, jeudi 6 février Chez Max, autour de l’exposition de 
ses peintures.



« D’île en île, le nord gagne sur la terre du sommeil. Peu à peu le silence et l’absence nous
reconstituent. En nous-mêmes tels que nous sommes. Intimement réappropriés dans
l’éclaircie des rêves »


clic sur l'image pour agrandir

article Unidivers : 20ème anniversaire de la mort du sourcier du celtaoïsme

Brigitte Maillard

Paul Quéré, Poèmes celtaoïstes, Les rendez-vous de Max

2 commentaires:

  1. Je suis ravie de partager cette feuille blanche avec d'illustres colocataires, dont vous!

    RépondreSupprimer
  2. partageons,Orfeenix surtout, votre présence ici!


    je vous embrasse

    RépondreSupprimer