vendredi 16 janvier 2015

Adonis, Vers un sens à venir

Adonis
Source Photo clic pour agrandir



(…)Le métissage qui est en train de devenir le premier signe déterminant du monde à venir.
Ce métissage ouvre un horizon à l'émergence d'une culture composite qui pourrait aboutir à une nouvelle identité, composite elle aussi, fondée sur des racines multiples. Chaque homme sentira qu'il est à la fois lui-même et l'autre et qu'il ne pourra s'accomplir qu'à travers cet "autre". C'est là que réside notre espérance d'une humanité nouvelle et d'un sens nouveau de l'être humain.
Dans cette perspective, l'accroissement de l'immigration revêt une signification essentielle : c'est un exode de la patrie du moi vers celle de l'autre(...)



"Le poétique est, par excellence, le lieu du sens. Nous cheminons vers le sens dans la mesure où nous vivons en poètes sur la terre, pour reprendre ce que disait Hölderlin.

C'est pourquoi il y a une urgence poétique dans nos sociétés où la techno-science au lieu de poétiser le monde l'a déformé et enlaidi. Ses pratiques sont en train d'abîmer non seulement la nature naturée, créée, extérieure, mais aussi la nature naturante, créatrice et intérieure.

Et c'est l'imaginaire, le rêve, l'inconnu, le mythos qui doivent être la source de cette urgence. C'est en eux que réside ce qui pourrait renouveler en l'homme ses dimensions cosmiques, perdues ou oubliées, et redonner à l'existence sa splendeur.

Quand la techno-science se montre incapable de résoudre les difficultés, les dilemmes
et le désoeuvrement des hommes, Quand la philosophie hésite, improvisant des réponses incertaines et se défiant de tout sens, Quand l'ensemble des connaissances disparaît sous le vacarme des marchands, ou étouffe en silence, La poésie reste le lieu, le lieu où l'homme peut tenter un dialogue de reconnaissance et de renaissance.

Un dialogue qui, d'un même mouvement, s'affirme découverte de l'univers et découverte de l'autre.Car la poésie est le plus profond des moyens d'expression enraciné dans la conscience humaine. 

Elle n'est pas seulement l'esthétique des mots ; elle est aussi la vie et son esthétique.
La plupart des autres formes d'expression dressent des obstacles, creusent des abîmes entre les hommes.
Alors que la poésie est une parole de paix, la parole du "Je" hanté, habité par "l'Autre",  la parole qui se tient au coeur de la pensée d'amour. La poésie est plurielle, point de rencontre et d'enlacement entre l'homme et le monde.
Et la poésie ne produit pas que des mots. En elle s'allient nature et culture, spontanéité et volonté afin que l'homme ne s'y retrouve lui-même qu'autant qu'il se fond en l'autre.
Par-delà nationalités, frontières, croyances, langues, la poésie unit les hommes.

Elle est un ferment et une base pour l'unité des êtres humains.
Elle éclaire, illumine, embrase leurs chemins, découvrant pour eux d'infinis horizons.
La poésie est plus que symbole d'ouverture, plus que confiance en l'autre : elle est le territoire sans mesure de l'ouverture, elle est la demeure de l'autre.(...)
La poésie, quant à elle, ouvre un espace où personne n'incarne la vérité, où personne ne se veut dépositaire d'une loi indiscutable.
La poésie se tient à distance de l'idée de tolérance pour rejoindre la nature originelle de l'homme, faite d'égalité et d'unité.
Tournés vers l'avenir, les êtres humains participent de cette quête de vérité. De cette quête qui exige le dévoilement intérieur et incite à la création perpétuelle.

C'est par son oeuvre seule que l'homme devient le créateur de son identité."




Extrait d'un texte publié dans la revue Mémoire du XXIème siècle,
No 1 - Complexité et quête du sens, Éditions du Rocher, Monaco, 1999.
à retrouver dans son intégralité sur le site du CIRET, Basarab Nicolescu






ADONIS est l'un des grands poètes actuels, né en Syrie en 1930, 
il vit aujourd'hui à Paris et à Beyrouth.  
Esprits Nomades.
Sur You tube, plusieurs vidéos à découvrir.
Entretien sur France Culture du 14 avril 2013, avec Sophie Nauleau 



Je ne me lasse pas de lire et relire ce texte d'Adonis dans son intégralité
En ces temps troublés, il est plus que jamais d'actualité et nous offre
son appui pour une réflexion en profondeur


 (message paru en janvier 2012 et réactualisé ce jour)


Adonis, Vers un sens à venir extrait

6 commentaires:

  1. En ces temps troublés Adonis se retrouve de blog en blog...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais, mais c'est heureux! Merci de votre passage et tous mes voeux Josette

      Supprimer
  2. Je vous aime beaucoup Brigitte, vous êtes un émissaire de la douceur, ce message est une merveille d' opportunité véritable, merveilleuse année à vous.

    RépondreSupprimer
  3. à vous Orfeenix tous mes voeux, "sincères comme jamais" dirait Mano Solo ! Oui je cherchais, comme nous tous, tant après les évènements, ce rassemblement, il faut vraiment reprendre la pensée.
    Merci pour ces mots qui me touchent.

    RépondreSupprimer
  4. Adonis, c'est une évidence que cet être poétique nous enchante. En découvrant cet écrit, j'ai vraiment eu l'impression de surfer sur des vagues typographiées qui impriment le mot AMOUR en caractères gras. Quelle douceur et quelle délicatesse dans ce choix des mots, d'une très belle sonorité, sans oublier le ressenti au travers de cette lecture qui me touche infiniment. Vraiment Brigitte, tu démarres l'année 2015 en fanfare. J'adore ce monde en poésie qui est à un havre de paix virtuel.

    RépondreSupprimer
  5. C'est le graveur, Serge, qui s'exprime en "vagues typographiées qui impriment..." ( sourires) Oui c'est vrai ce texte à lire en intégralité sur le site du Ciret peut nous transporter! & pour la paix que tu ressens ici, merci à la vie. Amitiés

    RépondreSupprimer