lundi 19 janvier 2015

Lendemain de fête ...et maintenant

Le 11 janvier 2014 Place de la république
clic pour agrandir ©Brigitte Maillard
Le 11 janvier 2014 Place de la république
clic pour agrandir ©Brigitte Maillard


  
Je suis allée place de la République ce lundi matin, huit jours après la manifestation. C’est comme un grand cri, tous ces mots, stylos, objets, bougies… jetés, déposés, suspendus, collés sur ce monument à la République.  Drôle de lieu, unique. Entre mausolée et lendemain de grande fête. L’évènement est passé mais quelque chose  reste près de soi, quelque chose qui se déchire en même temps… J’ai ressenti  tout le poids de la liberté. Ce soir j’entends cette grande clameur populaire dont la vibration demeure. Charlie serait  complètement dépassé par la Liberté elle-même, viendraient le rejoindre toutes nos libertés…
Je sais que nous allons vers des temps bien difficiles à comprendre et à vivre, mais ce jour-là (celui des manifestations) nous nous sommes réchauffés les uns les autres au feu de la liberté, ensemble. En témoigne encore pendant quelques jours ce monument à la République .
Et maintenant… 


Le 11 janvier 2014 Place de la république
clic pour agrandir ©Brigitte Maillard

NB article très intéressant de Patrick Viveret Pour empêcher le risque de la logique guerrière : La citoyenneté terrienne .ReporTerre



Brigitte Maillard
Le 11 janvier 2014 Place de la république
clic pour agrandir ©Brigitte Maillard

Mo

Brigitte Maillardnument à la République le 11 janvier 2014

5 commentaires:

  1. Merci Brigitte pour cette union de pensées
    Bien Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à vous aussi Arlette, merci
      nous sommes en lien virtuel chez vous et ici
      depuis 4 ans déjà, c'est formidable!

      Supprimer
  2. Il fait toujours chaud au coeur de voir triompher l'amour face à l'horreur, avec une telle dynamique d'un peuple souverain.
    Merci Brigitte pour ton élan d'amour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à toi Bizak, de tout coeur! oui une force s'est levée là dont je crois il faudra nous souvenir. Nos corps ont bien ressenti leur unité, nous sommes dans même bateau! toujours pleine d'espérance, je retiens cette force là.
      maintenant c'est aussi le temps de penser tout cela.

      Supprimer
    2. & je lis à l'instant " il y a eu entre République et Nation une sorte de sursaut assez impressionnant d’individus de toutes sortes, de toutes origines et de tous âges, qui ont montré que le pacte social, culturel, était toujours d’actualité, toujours à reconstruire ensemble - même s’il y a eu des absents… En ce sens, les manifestations du 11 janvier constituent une digue culturelle très forte contre l’idéologie de Daech et sa stratégie de creusement de failles à travers les attentats." Gilles Kepel http://www.liberation.fr/monde/2015/01/14/daech-escompte-des-situations-de-guerre-civile_1180804

      Supprimer