lundi 8 février 2016

Revue Arpa 110 -111, Nature(s)



LA CIME DU QUOTIDIEN

Que me reste-t-il donc à faire ?
Que s’épanche l’esprit et c’est tout
A cet épanchement de l’esprit
Que pourrait-on préférer ?
Zong Bing


(…)

pas de temps mort dans l’univers
ni à portée de main ni à portée de voix
ni à vol d’oiseaux
tout est le visage de l’éternel
le visage originel sous l’apparence
dans le vide chaque chose est à sa place
dans l’égalité de toutes les différences
écouter le non-verbal
l’origine de tous les êtres
pas un temps pour les cigales
sur le glacis des toiles d’araignées
les chats aiment que la nuit tombe vite
le silence et les flaques d’eau
enseignent sans temps perdu
car qui peut tuer le temps ?
les chats ne sont pas logiques
et les poètes jettent les noyaux
là où ils peuvent devenir des arbres
un brin de persil embellit l’instant
prendre le temps de perdre son temps
de ne rien faire, sans intention
c’est habiter le vent dans les pins...




( Languedoc,  22 juin-10 juillet 2014)


Michel Jourdan Revue Arpa numéro 110-111 Pages 25 & 30



Michel Jourdan vit dans un ermitage de l'Hérault
Il est notamment l'auteur de Journal du réel gravé sur un bâton 




Ce texte de Michel Jourdan est extrait du numéro 110-111 de la Revue Arpa
qui accueille poèmes et proses, chroniques et lectures d’auteurs contemporains. 
Quarante huit auteurs/poètes s'y retrouvent sous le regard de Gérard Bocholier,
directeur de publication. Photos André Hébrard.


Le thème de ce numéro d'une grande richesse est nature(s).

La poésie y respire de toute sa nature lumineuse, méditative, riche de sa diversité.

On y parle toute la vie : présence, fleur, jasmin, cimetière marin, peupliers de l'hiver, 
récits du feu, miserere, oiseaux du petit fleuve, fils du temps, paix, hautes langues…
Saveurs multiples. Si profonde est notre nature. 
"Qui y a-t-il au bout du voyage?"





Au plus haut
de leurs cimes
les séquoias
respirent

Musique
au plus intime
des aiguilles







Jacqueline  Persini-Panorias Revue Arpa numéro 110-111 Pages 151





Revue Arpa 110-111 Nature(s)
clic pour agrandir

Brigitte Maillard
Message paru en mars 2015 réactualisé ce jour

Revue Arpa, Natures, Michel Jourdan

2 commentaires:

  1. Agréable promenade en poésie par les mots et les images que révèlent chaque détour du chemin
    Merci Brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arlette précieux instants de poésie ...
      C'est moi qui vous en remercie

      Supprimer