dimanche 26 avril 2015

Le livre pauvre, Marie-Gilles Le Bars et Serge Marzin


clic pour agrandir




Marie-Gilles Le bars  (aquarelliste) & Serge Marzin (graveur)  partent Sur les traces de Daniel Leuwers, créateur du « Livre pauvre » : Livre d'artiste -hors commerce- qui met en jeu l’écrit et l’image. 
Ils proposent un stage de deux jours  Sur le livre pauvre qui se déroulera cet été au moulin de Kéréon à Saint Sauveur dans le Finistère.

Daniel Leuwers, poète passionné d’art pictural, crée les Livres pauvres  en 2003

Bernard Mazo et Michel Baglin (revue Texture) consacrent deux articles à « La belle aventure des Livres pauvres » qui nous relatent avec bonheur l’histoire de cette création:

« Les « livres pauvres » constituent des collections « hors commerce » de petits ouvrages où l’écriture manuscrite d’un poète rejoint l’intervention originale d’un peintre. C’est en 2003, dans le cadre du Prieuré de Saint-Cosme, situé près de Tours et où est mort Ronsard, qu’a eu lieu la première exposition de ces collections lancées par Daniel Leuwers, qui comprenaient alors une soixantaine de livres. (…) »



Depuis un véritable mouvement s’est créé autour de cette initiative originale du Livre pauvre
(Je pense, par exemple, à la collection L3V initiée par Marie et Michel Thamin, mt-galerie collection
à laquelle je participe en compagnie de nombreux poètes et plasticiens. 
Retrouver sur le site de la Galerie l’exposition des ces différents L3V
L 3 V est un petit cousin du Livre Pauvre de Daniel Leuwers.)


Ici L’aventure que proposent Marie-Gilles Le Bars  (aquarelliste) & Serge Marzin (graveur)  est d’accompagner les stagiaires dans la création d’un livre pauvre.
Un nouveau voyage! 

( voir infos ci-dessous - Clic sur les photo pour agrandir) 





Brigitte Maillard

2 commentaires:

  1. Merci Brigitte pour cette information c'est une belle idée pour ceux qui sont proches du lieu
    Cette démarche se retrouve sur des sites privés ( arts et lettres ) mais le but est différent
    J'aime beaucoup ce partenariat
    Amicalement
    Arlette

    RépondreSupprimer