samedi 28 mai 2016

Mers (La poésie des mers)



Voici un des regards, un des secrets  de ce Pays Bigouden. Toujours étrangement lumineux, c'est vrai qu'on est là au bord du monde, c'est le chant du Finistère, sa danse lumineuse

Un jour dans le sable je suis tombée
depuis je vis au bord de la mer 


"Car ce n’est, au fond, que ça la poésie, du sable. 
Un sable il est vrai transmuable, par aventure en cristal"  Pierre Reverdy

extrait Page 60 Brigitte Maillard ( réédition) La simple évidence de la beauté 
 Monde en poésie édition





mer argentée en pays bigouden
© Brigitte Maillard

mer pays bigouden
© Brigitte Maillard




Si la Mer s’ouvrait
Et dévoilait une autre Mer -
Et celle-là - une autre encore - et toutes Trois
N’étaient que l’annonce -

D’une infinité de Mers -
Libres de Rivages -
Elles-mêmes Rives de Mers à venir -
L’Eternité - la voilà -

 Emily Dickinson, Vivre avant l’éveil, Editions Arfuyen

Mers Finistère Pays Bigouden   La poésie des mers)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire