mercredi 4 mai 2016

Poèmes comme ça André Dhôtel










J'écris rien que pour retrouver
en quel lieu j'eus la révélation
parce que j'ai oublié ce lieu
ainsi que toute révélation.

Alors selon l'usage
je célèbre l'inconnu
pour tant bien que mal
assurer mon existence.

C'est l'utilité des fantômes
que de figurer ce qui
n' a jamais eu de figure
et se doit de naître au jour.




 André Dhôtel
Poèmes comme ça


Sur le site Esprits Nomades 



 Poèmes  comme ça  André Dhôtel

1 commentaire:

  1. Cette étrangeté d'Être lorsqu'on se rend compte de l'incapacité à comprendre le neuf et que cela nous comble en un poème. Lise
    ( je transmets ces mots de Lise en résonance)

    RépondreSupprimer