mercredi 28 septembre 2016

Envisager et dévisager la beauté, François Cheng



"L’Homme est le cœur battant et l’œil éveillé de l’Univers vivant et non un être déraciné éternellement solitaire qui dévisage l’univers de l’extérieur, si nous sommes capables de penser l’Univers c’est que l’Univers pense en nous, peut-être notre destin fait-il parti d’un destin plus grand que nous, alors l’Univers prend sens et nous avec lui." François Cheng




Un questionnement formidable tant la beauté fait signe à la vraie vie.
Et s'il y a beauté et beauté, beauté du coeur et de l'âme, il y a aussi bonté et beauté
et puis le mal qu'il faut penser, les saints et leur lien intime avec la transcendance
leur amour sans condition et les artistes qui font profession de dévisager la beauté...
et il y a nous, qui regardons le soleil se lever, la fleur s'épanouir, le visage en beauté.
Nous qui possédons de quoi tisser la vraie vie. Accueillir ce qui est là, par la présence.
Cette voie de la contemplation fait de nous cet oeil éveillé. 
C'est magnifique cette conférence. Trop rare. BM



Retrouvez cette  conférence de François Cheng sur Dailymotion
Elle a eu lieu en 2010 au Collège des Bernardins 


Vient de paraître en avril 2016 le texte intégral de cette conférence
suivi d'illustrations de peintres chinois et de Discours sur la Vertu 
François Cheng Oeil ouvert et coeur battant 
Desclée de Brouwer Poche 89 pages, 6,50 euros.


La beauté François Cheng

4 commentaires:

  1. J'en ai lu un extrait sur le blog de Colo et je me réjouis de poursuivre ma lecture ici. J'aime tant François Cheng que j'admire profondément. Merci pour ce moment de grâce.

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que c'est un livre superbe ! Merci pour cette présentation
    Marine D

    RépondreSupprimer