dimanche 26 février 2017

Tomas Tranströmer, La grande énigme, haïkus









La mort se penche 
et écrit à a surface de la mer.
L'église respire de l'or

*
Quelque chose est arrivé.
La lune illuminait la chambre
Dieu seul le savait

*
Le toit s'est lézardé
et le mort peut me voir.
Ce visage.

*
Écoute bruire la pluie.
Je murmure un secret pour
entrer en son centre

*
Scène sur le quai.
Quel calme étonnant -
La voix intérieure.





Tomas Tranströmer prix Nobel de Littérature 2011

La grande énigme rassemble un ensemble de haïkus




Tomas Tranströmer, La grande énigme, haïkus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire