samedi 18 mars 2017

Le Poème exercice spirituel, Gérard Bocholier



Gérard Bocholier



L’âme doit se lever et habiter au-dessus d’elle-même, nous dit Maître Eckhart. Le poème lui donnera-t-il cet élan qui trop souvent lui manque ?
Dressera-t-il au moins devant elle une échelle de lumière ?


Chercher la Beauté n’est pas s’enfermer dans son art. C’est rechercher le ciel, "puisque le Ciel et Elle ne sont qu’un" (Emilie Dickinson)


Toujours en exil, le poète fait du mieux qu’il peut.
Son unique engagement : faire de ce monde en manque et en désespoir un monde toujours plus spirituel, "avant que l’Amour, rompant ses digues, ne ravisse l’homme à lui-même pour en faire un seul esprit, un seul être avec l’Amour" (Hadewijch d’Anvers)


"Toute poésie est suspension" (Henri  Brémond)
Au-dessus de l’abîme de l’indicible, le poème va s’avancer, se risquer au-dessus du vide. S’il parle vrai, ses lecteurs seront eux aussi suspendus durant un instant sur un seuil d’éternité. (…)


Suspendu, le poème l’est évidemment entre ciel et terre. Sans ces doubles attaches, il n’aurait aucune vie réelle ; tendu entre charnel et spirituel, conforme ainsi à la double nature de l’homme, il tente de trouver ses notes justes entre le chant des anges et le cri des bêtes


Gérard BocholierLe Poème exercice spirituel, Ad Solem 2014
93 pages, 12 euros


Le poème, exercice spirituel est une suite de méditations sur l’écriture poétique. Entre l’invisible et le sacré.



Le Poème exercice spirituel, Gérard Bocholier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire