dimanche 23 avril 2017

La Rivière

Monde en poésie


On aime penser qu’une voix nous apaise, nous écoute. Que nous ne sommes pas seuls. Mais cette voix intérieure est la nôtre. N’est-ce pas notre visage que l’on voit au bout du chemin ?

Brigitte Maillard, À l’éveil du jour, Monde en poésie éditions, 2016


Photo © Brigitte Maillard couverture  La Rivière de Pont-l'Abbé Poèmes, concours salon du livre bigouden monde en poésie éditions 2016


Poème, Poésie, Rivière, Pont-l'Abbé

2 commentaires:

  1. nous sommes toujours "Narcisse" au fond de nous !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Josette, un mythe passionnant celui de Narcisse raconté par Ovide, devenir ce que nous sommes, au travers des larmes se découvrir enfin "une fleur au coeur couleur de safran, entourée de pétales blancs" http://bcs.fltr.ucl.ac.be/METAM/Met03/M03-339-510.html, un mythe il est vrai souvent réduit à cette seule dimension de "narcissique"...

    RépondreSupprimer