Articles

Célébrer le printemps

Image
Célébrer l'éveil du printemps, la merveille... "C’est bien grâce à la beauté qu’en dépit de nos conditions tragiques nous nous attachons à la vie. Tant qu’il y aura une aurore qui annonce le jour, un oiseau qui se gonfle de chant, une fleur qui embaume l’air, un visage qui nous émeut, une main qui esquisse un geste de tendresse..." François Cheng --- Oeil ouvert coeur battant.ed Desclée de Brouwer Poche

Le printemps françois cheng

Lord Crozon, naissance d'un violon, Quatuor à l'Ouest, Aïcha Dupoy de Guitard

Image
Dans le cadre de la cinquième édition du Festival Quatuor à l'Ouest du 29 mai au 2 juin - Découvrir la programmation- quatre luthiers ont relevé un incroyable défi : construire en quatre jours un magnifique violon copie de Lord Wilton (le violon de Yehudi Menuhin), baptisé le Lord Crozon Aïcha Dupoy de Guitard les a accompagnés. Elle expose ses photographies «Naissance d'un violon» à Landevennec et à Crozon. - Voir lieux sur l'affiche -

«J'ai souhaité mettre en avant l'atmosphère intimiste du travail des luthiers, en mêlant la beauté du geste et le précision de leur savoir-faire. Les lumières et les matières ont été mon fil conducteur, dans la poésie du contre-jour. Je ne suis pas musicienne, mais j'ai éprouvé une grande émotion lorsque le violon prenait forme, petit à petit... Un émerveillement à chaque mouvement.» Lord Crozon, naissance d'un violon, Quatuor à l'Ouest, Aîcha Dupoy de GuitardLa poésie étant partout autour de nous, Aïcha Dupoy de Guitard aime…

Jean-Pierre Boulic, Laisser entrer en présence

Image
Parfums de l’air Odeur des champs L’aube demeure Sur l’étang et la roselière
Vers l’églantier La rosée cristallise Les chèvrefeuilles Sans rien dire un oiseau s’échappe
Entre en présence De ce silence Où palpite la source De l’inépuisable printemps
Le ciel façonne Sa bienveillance La création veille Et tes yeux s’ouvrent au secret
Page 93 Et pour l’heure
Tu lèves les yeux
Tu regardes les prairies
Où la terre exulte
De ses talus de jonquilles
Des ciels de lumière
Tu lèves les yeux
Vers un pays irrigué
Qui descend vers le ponant
Jusqu’à l’océan
Vêtu d’un souffle de vent

Gilles Baudry

Image
Les yeux fermés, parle de l’intérieur.

Trouve des mots Qui soient des portes derrière lesquelles

on écoute la mer raconter une histoire,

de ces portes qu’on pousse au-dedans de soi. À l’indicible source

puise des mots infusés de printemps

dédiés à ce qu’il y a de plus frais en chacun.

AMIR OR, Entre ici et là, Po&Psy

Image
Visage
Une brise fraîche caresse doucement ma peau. La subtile lumière de l’aube posée sur les feuilles. Un monde lentement déploie ses membres. Partout mon visage se dévoile à nouveau
Poèmes du matin (extrait)

5 Qui étais-tu avant de revêtir ce corps ? Tout est posé, même le nombril, juste au milieu.
Une (extrait)
Sur mon lit, cette nuit, l’odeur de ton corps ne s’endort pas
Travelogue (extrait)
1 Devant toi, le dieu qui s’invente lui-même, je déroule ma prière : sois !
4 Le clapotis de l’eau nourrit mon cœur les rameaux du ficus rendent mes yeux plus verts. Le matin vient, que dit mon âme ? Artiste de l’ Être, fais de moi une musique. Sans ton esprit qui touche mon esprit sans ton regard qui voit à travers mes yeux, je suis un tronçon d’arbre, sans ressenti ni conscience, et mon existence ne souhaite que remède. Viens peindre mon monde à présent laisse-moi l’aimer sans peur, croire en mon cœur que ce n’est pas vain que j’ai envoyé mes mots pour te toucher. Comme une plume aimée prends-moi dans ta main et écris en m…

Le séjour, Jacques Goorma

Image
(article déjà paru en janvier 2015 réactualisé ce jour)