Articles

Tous mes voeux 2019

Image
Monde en poésie vous transmet tous ses voeux pour 2019


Quelle que soit la couleur de notre année, son inattendu...

Merci à tous les visiteurs et amis de Monde en poésie  pour leur présence chaleureuse.

"Tant d'histoires
à dormir debout
à pleurer vivant Sur la vague d'écume
à l'odeur de blé salé
un temps de silence
(...)
Laisse monter ce chant de mémoire Du sillon de printemps
de la volupté des heures
du graphisme des pages C'est un chant sans histoires
égrené par la lumière
la douce pensée des heures"

© extrait de "L'au-delà du monde"Brigitte Maillard Prix de poésie Les gourmets de Lettres sous l'égide de l'Académie des Jeux Floraux de Toulouse. 2017
Voeux monde en poésie

Poèmes à la nuit, Rainer Maria Rilke

Image

Infiniment à venir Henri Meschonnic

Image
Le poème est la pâque du langage


(….) Quand le poème passe, il transforme toute la théorie du langage. Le poème est la pâque du langage. Question de vie ou de mort. Du poème. Passage d’une vie à une autre vie, ou de vie à trépas.


Il y a du poème quand il y a transformation d’une forme de vie par une forme de langage et la transformation d’une forme de langage par une forme de vie, toutes deux inséparablement. C’est à cette seule condition qu’il y a une invention du sujet, que le poème se transforme la vie comme la vie transforme le langage, et la poésie. Sans quoi il n’y a que que du parler-de, et soit des épanchements d’affectivité, soit des calculs et des amusettes.


j’ai eu combien d’enfances j’ai vécu combien de fois je suis mort combien de fois mais je continue de naître

je me regarde maintenant avec les yeux des autres maintenant je suis tous les autres
je ne peux plus compter mes visages je pose pour demain je suis infiniment à venir tout une famille de regards se serre dans mes yeux
Henri Mescho…

Bugaled Breizh Loïc Loussouarn ed. du Passavant

Image
dans le bleu secret des silences (…) ce jour-là la mer a dessiné ses couleurs vert passé rouge mortel (…) écoutez cette histoire c’est l’histoire de cinq marins des marins comme tant d’autres (…) 

Voici que parait aux jeunes Éditions du PASSAVANT  dirigée par MAUD SÉBIN

Bugaled Breizh
Un non-lieu sous la mer





Un recueil de poèmes écrits par l’auteur Loïc LOUSSOUARN, ancien marin-pêcheur. Né en 1955 dans le marais guérandais, il apratiqué la pêche côtière au Croisic et a terminé sa carrière sur le littoral finistérien à Camaret-sur-Mer. Il vit actuellement sur les bords de l’Aulne maritime au fond de la rade Brest.
Personne en Bretagne n’a oublié le Bugaled Breizh. Le 15 janvier 2004, au large du cap Lizard, disparaissaient subitement les cinq marins qui se trouvaient à bord du chalutier de Loctudy. Aucune explication claire n’a jamais été apportée pour éclairer les causes de ce naufrage.
Effacé des écrans
Effacé des registres
Effacé des radios
Les projos sont éteints
Entravé, étouffé, noyé, chaviré,
Bug…

Jean Lavoué poèmes

Image
Jean Lavoué auteur de nombreux ouvrages récit, essais , recueils poétiques touchant à la littérature et à la spiritualité vit dans le Morbihan. Il se consacre essentiellement à l’écriture poétique et crée au printemps 2017 une maison d’édition, «L’enfance des arbres»http://www.enfancedesarbres.com/. Le poète offre à ses lecteurs en cette fin d’année quatre recueils qui représentent quatre années d’écriture partagée sur son blog « L’enfance des arbres » et sur sa page facebook https://www.facebook.com/jean.lavoue.9 « Ces nouveaux recueils viennent compléter « Ce rien qui nous éclaire » paru en 2017 & « Chant ensemencé » paru en 2018. Les voici :  - « Levain de ma joie » - « Chant ensemencé » version augmentée - « Nous sommes d’une source » - « Fraternité des Lisières »
A découvrir sur le site des éditions « L’ Enfance des arbres »

Ces poèmes nous  rappellent que « nous sommes des enfants aux pieds nus », dans un monde qui nous prie de « faire place en nous à l’homme ». « N’est-ce pas nous …

Ecrire vers l'intérieur... Poèmes

Image
Descends et dors    dans cet arbre, dans cet arbre.
Repousse la terre    dans cet arbre, dans cet arbre.
Ecope la terre    dans cet arbre, dans cet arbre.
Désinvente le noir   dans cet arbre, dans cet arbre.
Reconstruis des jambes    dans cet arbre, dans cet arbre.
Décline les poussières    dans cet arbre, dans cet arbre.
Coupe la lumière    dans cet arbre, dans cet arbre.
Emplis les orbites    dans cet arbre, dans cet arbre.
Ecris, écris toi vivante    dans cet arbre.
Jacques Roubaud Quelque chose de noir,Poésie/Gallimard 2001





Sur tout il y a quelque chose d'écrit,
que nous ne déchiffrons qu'à moitié.
Tout n'est qu'un palimpseste
qui ne s'efface qu'en partie
et multiplie ensuite ses couches d'écriture.
le silence lui même est écrit.

Nous ne pouvons
effacer une seule lettre.
nous ne pouvons pas non plus
ne pas écrire par-dessus.

Mais un compromis est possible:
Ecrire vers l'intérieur
Là, comparativement,
il y a beaucoup moins d'écrits.
Roberto JuarrozD…

Salon Bigouden du Livre 2018, " Des racines et des arbres"

Image
Le Salon Bigouden du Livre vient de se dérouler les 1 et 2 décembre 2018 à Pont-l’Abbé au Triskell. C’est la troisième année que Monde en poésie via Brigitte Maillard participe - avec l'Association Salon Bigouden du Livre - à son organisation et à la présidence du concours.Retrouvez tout le déroulement du salon sur le site facebook de l’association Salon Bigouden du Livre. Lien vers le palmarès du concours via Agence Bretagne Presse 

Salon Bigouden du Livre 2018, " Des racines et des arbres"