Articles

"Invincible été", Monde en poésie

Image
un peu de fraîcheur du bleu de mer et c'est le jour
danseur de lumière
Tous les vœux de Monde en poésie pour votre «  Invincible été » (A.Camus)

Brigitte Maillard
(...) Je retrouvais ici l’ancienne beauté, un ciel jeune, et je mesurais ma chance, comprenant enfin que dans les pires années de notre folie le souvenir de ce ciel ne m’avait jamais quitté. C’était lui qui pour finir m’avait empêché de désespérer. J’avais toujours su que les ruines de Tipasa étaient plus jeunes que nos chantiers ou nos décombres. Le monde y recommençait tous les jours dans une lumière toujours neuve. Ô lumière ! c’est le cri de tous les personnages placés, dans le drame antique, devant leur destin. Ce recours dernier était aussi le nôtre et je le savais maintenant. Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible (...). Albert Camus - L'Eté extrait du "Retour à Tipasa", 1952

Invincible été, Monde en poésie, Brigitte Maillard

Jacques Goorma, Propositions

Image
Nouvelle parution du poète Jacques Goorma aux éditions Les Lieux-Dits – Strasbourg – Propositions 2020;
Voici ce que nous offre le poète. XC Propositions. 90 propositions, des pensées brèves de quatre lignes chacune, annoncées par un titre numéroté : propositions de I à XC en passant bien sûr par XXI, LXXII. Je souris, car la présentation choisie par Jacques Goorma est sans décor ! Livre blanc, couverture sans fard, une pensée par page, un titre sans affect, une déclinaison rythmée par la répétition du titre à chaque page, répétition dont la seule variante est le chiffre romain. Le poète joue serré ! Le langage à minima, quelques mots sur la page, un titre, un espace blanc et ses 4 vers.

comme il y a peu de mots
peut-être les lira-t-on ? 


nous dit Jacques Goorma en quatrième de couverture.

Le ton est donné au silence.
" Je ne sais si je parle ou si je me tais, la parole est devenue un tel silence". Ces mots d’Henri Meschonnic portent en eux-mêmes toute la valeur de ce recueil. Les …

MARC SERVERA

Image
Marc Servera auteur compositeur interprète vient de nous quitter.

Je voulais lui rendre hommage ce soir en vous présentant deux de ses chansons que j’aime particulièrement. Ecoutez. C’est un travail d’artisan d’art, porté par l'émotion.
Son humanité profonde, sa bonté et son attention si vive à la vie, toute la vie…
nous accompagnera longtemps au travers de ses merveilleuses chansons qu'il nous offre encore aujourd'hui.


Qu'elle soit chanson de parole, vivante, à texte, d'expression, de qualité, poétique… la chanson bien en place dans le cœur des hommesn’attend plus que nous.
Le poète élargit la zone de sensibilité où vivre avec honneur et si possible avec joie Guillevic...
Il y a là, avec Marc Servera, comme une communion fraternelle qui se vit à son écoute, c'est la fête. 
Celle de l'espérance, car telle est sa chanson, elle va "au coeur."
Depuis l'origine des temps, poursuit Guillevic, les poètes appellent à la fête, ils ne font que cela en définitive...

A l'éveil du jour, Livre audio, Brigitte Maillard

Image
À l’éveil du jour, autobiographie poétique, Brigitte Maillard Livre audio juillet 2020 Version audio intégrale lue par l’auteur Studio Acappella - Philippe Collet- Elliant 29 – Juillet 2020 Voir sur Rakuten Kobo (Fnac) https://www.kobo.com/fr/fr/audiobook/a-l-eveil-du-jour-1


Je témoigne de mon expérience dans ce livre paru en 2015 "A l’éveil du jour" Monde en poésie ed. Cinq ans plus tard, j’ai le désir de créer ce livre audio, de lire moi-même, en studio, le texte dans son intégralité. Une nouvelle étape pour ce témoignage. Partager oralement cette expérience de vie s’est imposée au fil des jours, en résonance avec la période de confinement que nous avons traversée.
Ce livre est "Un appel à laisser tomber les masques, les histoires figées de nos vies humaines. Un appel à vivre la beauté".

"Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs". Michel de Montaigne
Lien vers À l'éveil du jour et le voyage qui est le sien

A l'éveil…

Chanson bretonne J.M.G Le Clézio lu par Pierre Tanguy

Image
Monde en poésie a la joie d'accueillir ce nouveau livre de J.M G Le Clézio . Pierre Tanguy auteur, poète et critique nous le présente au travers de sa note de lecture.
La « Chanson bretonne » de J.M.G Le Clézio

Un Prix Nobel de littérature raconte son enfance bretonne. Des fragments de séjours de vacances du côté de Sainte-Marine dans le Pays bigouden. J.M.G Le Clézio jette un regard émerveillé sur cette période de sa vie. Et il n’hésite pas à nous dire ce que lui inspire la Bretagne d’aujourd’hui.
« Je ne ferai pas de récit chronologique, écrit-il, les souvenirs sont ennuyeux, et les enfants ne connaissent pas la chronologie. Les jours pour eux s’ajoutent aux jours, non pas pour construire une histoire mais pour s’agrandir, occuper l’espace, se multiplier, se fracturer, résonner ». Voici, donc, des bribes d’enfance sous la plume de J.M.G.Le Clézio (dont on connaît l’ascendance bretonne). Autant de tableaux impressionnistes, que la mémoire ravive, sur des choses vues ou vécues dans c…

Concerto pour marées et silence, revue n°13

Image
Depuis plusieurs années le chef d’orchestre de ce Concerto pour marées et silence, revue de poésie (titre d’un recueil de Pierre Esperbé 1924 - 2009) est Colette Klein, poète peintre & comédienne.  La revue qui se présente comme un livre (226 pages)  suit les mouvements Moderato, Adagio et Allegro du concerto des poèmes. Une étonnante et mélodieuse mise en abyme de la poésie. Chaque mouvement est initié par les mots et la présence de Pierre Esperbé. Colette Klein nous fait ainsi découvrir ses rencontres en poésie et par ce concerto « approcher la note qui soutient la cohésion du monde »
Colette Klein achève la composition de ce numéro "sous le signe du confinement". Tous les textes précise-t-elle dans son édito sont antérieurs à cette période "comme s'ils venaient d'un autre monde, mais certains d'entre eux prouvent que les mots, même s'ils changent de goût et de couleur, n'en demeurent pas moins porteurs des gènes de la vie". 

Voici les poète…

Au coeur de vivre, Brigitte Maillard

Image
"Il n'y a pas de trésor hors une perle lumineuse

Au Coeur de ce corps-ci"

Pao-tche
( Moine chinois,alias Tche-kong, 418 - 514 )
Source

"Une perle est un temple bâti par la douleur autour d'un grain de sable."
Khalil Gibran

Et si le coeur des hommes faisait battre l’univers…
ce cœur est le signe et l’oraison du monde sans lui nous ne saurions vivre il nous recrée, femmes et hommes d’humanité

Cette chanson-là Au coeur de vivre
à la mémoire de Catherine Gaytte
"Renaître par la voix"


Découvrir d'autres chants, Courir après la lune, Incertitude, Si bas... sur You tube

Au coeur de vivre, Chanson poétique, Brigitte Maillard