Gilles Boitard, Errance, Photographie




« De mon ami Gilles Boitard, photographe des gares et des égarés, des hasards et des harassés, des mal partis et des jamais arrivés, cette lasse de lutter… Ricardo Montserrat »

C’est par ces mots que j’entrai il y a déjà quelques mois sur un réseau social dans l'univers de Gilles Boitard, photographe interpellé par la détresse, celle de nos exclus, "Sans voix, sans papiers, sans droits, sans travail" celle qui fait crier l’Abbé Pierre au micro de Radio Luxembourg, à l’hiver 54 "Mes amis, au secours !"

« Des photos pour nous sortir de l’indifférence »

Gilles Boitard ne crée aucune mise en scène autour de son sujet; il choisit d’être là!
Observer, revenir, nuit et jour, se laisser émouvoir puis saisir ce moment où son
cliché saura nous interpeller.



Ces photos bouleversantes disent avec force la solitude, l’abandon de soi,
la dérive de l’être au regard d’une societé extravagante.

Voici quatre de ses photographies extraites de l'album Errance

(Ces photos sous copyright  ne peuvent être reproduites
sans autorisation de leur auteur, Gilles Boitard.) 
Clic sur les photos pour agrandir





Brigitte Maillard



Errance Gilles Boitard Photographie

Articles les plus consultés ce mois-ci

Souffles, BIRAGO DIOP