La lumière d'hier, Lucian Blaga, Po&Psy





L’esprit du village
Chère enfant, pose tes mains sur mes genoux.
Moi je crois que l’éternité est née au village.
Ici toute pensée est plus lente
et le cœur bat plus doucement,
comme s’il ne battait pas dans la poitrine
mais quelque part dans les profondeurs de la terre ;
Ici guérit la soif de salut
et si tes pieds saignent
tu peux t’asseoir sur une motte d’argile ;
 regarde, c’est le soir.
L’esprit du village flotte près de nous,
comme un timide parfum d’herbe fauchée,
comme le ruisseau de fumée d’un toit de chaume,
comme un jeu de chevreaux sur les tombes.


Lumière née de la lumière *
Dans le matin se tient le taureau libre de joug.
Il règne sur un champ. Brille comme une châtaigne
fraîchement grillée.
Entre ses cornes le soleil vient au village.
Près dl'eau tranquille il se tient dans la puissance de l'aube,
immobile. Noble et beau.
Il est comme Jésus Christ :
Lumière née de la lumière, Dieu véritable.

* Lumière née de la lumière : formule du credo chrétien que Blaga reprend ici pour l'appliquer au taureau vénérée dans les cultes antiques
La lumière d'hier
Traduit du roumain par Andreea-Maria Lemnaru Illustré par Sophie Curtil


pages 9 et 71

Lucian Blaga (1895-1961) est un philosophe, théologien et poète roumain majeur, membre de l’Académie roumaine. Découvrir sa biographie et la note d'intention sur le site des éditions.

Les éditions Po&Psy, souvent saluées sur Monde en poésie font un travail remarquable 
qui permet la découverte de poètes du monde.


La lumière d'hier, Lucian Blaga, Po&Psy

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Souffles, BIRAGO DIOP

Rabindranath Tagore, poèmes, La corbeille de fruits, L'offrande lyrique